Cela m'a permis de retourner sur ces pages où tu fais la part belle à bien des poètes ignorés par le "système" (et qui le lui rendent bien !), où se déploie aussi une voix exigeante, déchirée, authentique : la tienne, entre éclats de colère et appel impatient, cette voix en attente d'un écho fraternel

que je t'envoie ici.

Pierre Maubé (courriel)