name="imingo.com" border="0" alt="un compteur pour votre site">

 

Jean-Claude Touzeil

 

photojcttristanfelix

Tu montreras ma gueule au peuple...

 

 
 

Né en 1946, dans la Manche, d’un père normand et d’une mère slovaque, Jean-Claude a longtemps été professeur de lettres dans plusieurs pays d’Afrique et d’Asie, avant de poursuivre sa « carrière » en Bretagne et en Normandie. Actuellement, « pensionné »…

Il a créé Le Printemps de Durcet, une manifestation originale et populaire, centrée sur la poésie et la chanson, qui a rassemblé des dizaines de poètes venus de toute la France et a connu vingt éditions successives.

Dans sa petite commune, il est aussi à la source du Chemin des Poètes, un sentier de randonnée balisé par des poèmes écrits par des poètes venus un jour à Durcet. Chemin des poètes qu'il faudra bien enfin consentir à paver Jean-Claude ! Je suis à l'origine d'une pétition en ce sens mais Jean-Claude fait la sourde oreille.

Il anime des ateliers d'écriture poétique dans les écoles, collèges et lycées des alentours, mais aussi dans les bibliothèques ou les prisons et  milite toujours pour une poésie résolument vivante, loin des « cercles » officiels ou académiques, susceptible de toucher le plus grand nombre, de la maternelle à l’âge d’or.      


 

Il convient d'y regarder de près, c'est que l'humour n'est jamais innocent, loin s'en faut : n’est-ce pas le plus terrible pied de nez fait à la mort ?. Mine de rien, la poésie de Jean-Claude, résolument lisible et limpide, nous interpelle tous. C'est que lui non plus n'a que faire des laboratoires. Il vit, il écoute, il regarde, il rumine lentement son poème et le laisse s'envoler dans un "peuple d'arbres » qui frémit.

 

 

Parmi ses dernières publications :

Passé Composé (Clarisse) 2007,

Petits cailloux pour Gita (Écho Optique) 2007.

 

Sur l'oeuvre de Jean-Claude, on pourra lire Jean-claude Touzeil Un chèque en blanc, présentation et choix de textes par Eric Sénécal, éditions Clarise, 2012

 

 

On peut retrouver Jean-Claude sur son blog : http://biloba.over-blog.com

 

 

 

Poèmes inédits

ÉLAN

 

La première fois

que l’escargot

fit le tour

de la Terre

c’était juste

pour occuper

sa retraite

d’employé

communal

 

Il prit le temps

de regarder

le paysage

 

La deuxième fois

c’était pour voir

comment allait

le monde

 

Il prit le temps

de bavarder

avec les gens

 

Et la troisième fois

ce fut simplement

emporté

par son élan

 

Il prit le temps

de ralentir

pour éviter

un tour de plus

 

 

 

****

 

 

MARQUE-PAGES

 

Comme un témoin

de l’avancée

des travaux

 

Comme une trace

de la traversée

des chapitres

 

Comme une île

- un compagnon -

sur l’océan

des mots

 

 

 

****

 

JE ME SOUVIENS…

 

Je me souviens parfaitement

du nom de sa rue

 

Je me souviens également

du numéro de son immeuble

situé juste en face

d’un vieux  marronnier

 

Je me souviens avec certitude

des chiffres du digicode

sa date de naissance

 

Je me souviens de la suite

troisième étage

sans ascenseur

 

Je me souviens enfin

de la couleur de sa porte

 

Mais au moment

d’appuyer sur la sonnette

je me demande

si elle

 

****

 

 

ESPÈCES

 

Aristoloche ! Oxypogon ! Coulemelle !

Crotte de bique ! Pet de lapin ! Pou !

Bouffon ! Hypothèque ! Chélidoine !

Grille-pain ! Moule à gaufres ! Marguerite !

Alligator ! Nuit grave ! Espagnolette !

Effet de serre ! Escargot ! Utopiste !

Xylocope ! Spondyle ! Delphinule !

Joint de culasse ! Aubergine ! Piéton !

Collier de nouilles ! Maïs ! Déchet !

Chameau ! Paresseux ! Gnou !

Hespérophane ! Moustique ! Transgénique !

Toucan ! Pigeon ! Condor !

Embryon ! Panier de crabes ! Asticot !

Coryphée ! Quant-à-soi ! Herbivore !

Vipère lubrique ! Placoplâtre ! Chien jaune !

Veau ! Boudin ! Corbeau !

 Poisson d'élevage ! Aulne glutineux ! Cochon !

Gland ! Dinde ! Blaireau !

Requin ! Vieille chouette ! Polyglotte !

 Navet ! Phoque ! Numéro !

Callinecte ! Atrazine ! Idotée !

Pauvre tache ! Code-barre ! Poète !